14 octobre 2008

Pays d'amour, pays de haine

1 mois seulement depuis ma derniere update, vous pouvez vous considerer chanceux :)

Une question peut exister dans l'esprit de certains de mes lecteurs, surtout quand on sait le nombre de sites kikoo-lol, le Japon, c'est trop bon™ : pourquoi tant de haine ? Pourquoi tant d'acharnement ?

Je ne repondrais rien pour l'acharnement, mais pour ce qui est de la haine... est-ce vraiment de la haine ? Ou plutot, est-ce vraiment le Japon qui est la cible de ma mechancete sporadique ?

Parlons d'abord de ces nombreux blogs et sites sur le Japon, qui fleurissent comme de la mauvaise herbe dans tous les recoins d'internet. Tous ces sites qui expliquent a quel point le Japon est genial, un paradis, que l'herbe y est plus verte que chez la voisine, madame Park, et que partout ailleurs meme. Qui vantent les merites du dernier album de la derniere cruche surmaquillee, surphotoshoppee et sur-chirurgie esthetiquee. Qui parlent du costume du heros du manga X apres transformation. Bref, vous voyez de quel genre de sites je parle. Cet ensemble de sites cree une fausse image du Japon, ne lui montrant que ses "bons cotes", du point de vue de gens de toute facon bornes a leur seule opinion. Ces sites lobotomisent les gens, leur donne envie de vivre au Japon, de s'echapper de leur enfer quotidien pour venir se loger dans les bras grands ouverts de Dame Japon la genereuse.

Pour etre plus bref, ce qui m'enerve, c'est ces gens tellement passionnes par le Japon, qu'ils en oublient que ce n'est qu'un pays normal, avec ses qualites et ses defauts. Pour demontrer le niveau de leur passion, il faudrait la comparer a une histoire d'amour, qui est divisee en plusieurs phases : la premiere phase, ou on aime inconsiderement, ou toutes les qualites sont magnifiees et tous les defauts inexistants. La deuxieme phase est celle ou on commence a voir les defauts de l'autre, et qui mene a 2 alternatives : la separation ou la phase 3 : la phase ou on aime l'autre malgre ses defauts (bon je reduit l'amour a 3 phases simples, mais chacun sait que c'est plus dur que ca). Tout ca pour dire que la plupart des sites qu'on trouve sont de gens etant dans la 1ere phase, qui trouvent que Utada Hikaru est la meilleure chanteuse du monde et que Kitano merite un oscar (mourf). Sans parler des fans de manga ou de visual kei, parce que la on en finirait plus. Ces gens parlent d'un pays, avec tout ce que ca comporte comme complexite, sans le moindre recul.

J'essaye, simplement, a travers mon site, de dire que le Japon a quelques defauts, qu'il est loin d'etre parfait, qu'il faut eviter de se faire trop influencer.

Mais est-ce vraiment tout ? Les defauts du pays ne forment-ils en fait pas un simple regret, de ce que le Japon pourrait etre, d'un terrible potentiel gache ? Parce que s'il est clair que certains cotes du Japon me herissent les poils, il est egalement clair que j'aime ce foutu pays. Sinon, pourquoi y serais-je ?

Posté par Gojippo à 11:13 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur Pays d'amour, pays de haine

    Aaaah, la voix de la raison. Ca faisait longtemps que je l'avais pas entendue !

    Cet bel article me rappelle étrangement notre discussion d'hier.

    Posté par Kanta, 14 octobre 2008 à 13:40 | | Répondre
  • Ce*

    Posté par Kanta, 14 octobre 2008 à 13:40 | | Répondre
  • L'attitude inverse qui consiste aussi sur certains blogs à faire le blasé (par qu'on connait déjà tellement bien ce pays haha que plus rien ne nous y impressionne), ne proposer qu'une vision négative, ne décrire que les travers et défauts des habitants (d'un pays que l'on a pourtant choisit et où l'on fait tout pour rester), de ne pas se rendre compte que l'on décrit le "japonais-moyen" et qu'on le compare à ses propres connaissances en France et non à son homologue, le "français-moyen", de prendre une attitude scandalisée face à tout ce qu'on observe en faisant abstraction totale de ce qui se passe chez soi ou dans d'autres pays, de se moquer des autres expats sans oublier de les appeler "gaijin" parce qu'ils sont forcément moins intégrés que soi et du fait qu'ils écrivent sur les mêmes sujets que d'autres alors que leurs lecteurs ne font pas forcément la tournée quotidienne de tous les blogs, est parfois aussi super gonflante...
    au cas où, je ne parle pas de ce blog sur lequel je suis passé quelques fois mais réagi juste à cet article, et n'ai guère d'intérêt non plus pour ces sites et blogs "i love japan"..

    Posté par jud, 15 octobre 2008 à 11:38 | | Répondre
  • What else...

    Le Japon est ce qu'il est, et n'a à offrir que ce qu'il possède. Chacun voit midi à sa porte et chaque vision peut être altérée voir aliénée, les gouts et les couleurs...
    Ton blog, même si à ses débuts me laissaient sceptique, a su prendre une tournure plus en phase avec ta personnalité. Le recul, et les années te permettront (et je dirais t'ont déjà permis) de gagner en qualité (sacré schlurp, je me dépasse, digne successeur...cf en le message ci-dessous).

    Mais cher ami, tu ne seras plus seul dans ton périple, car la vague rose arrive, à elle seul elle fera plus de bruit que les bosozoku de naguère, cuir, bottes, moustache. Soit prêt à attendre des "ze" "zo" concluant chacune de ses phrases à la syntaxe limpide.
    Je te donne les clés de mon légendaire commerce, sois en digne, et puisses-tu faire fructifier cette enseigne dont les valeurs sont mori, pan, et En.
    Suite à une restructuration dû en partie à la crise financière, j'ai du quitter mon poste contre un parachute dorée. Mais je te laisse ma plus fidèle employée, celle qui a su redresser la barre et dans tous les sens du terme.
    Puisse Ueno et ses clodos calmer l'appétit féroce de la bête.

    A plus

    Que les lecteurs se rassurent, non je ne suis pas sein (héhé) d'esprit.

    Posté par Zgueug, 15 octobre 2008 à 14:24 | | Répondre
  • Yep

    Kanta>
    effectivement, tu es l'homme fort qui m'a inspire cet article, et qui m'a surtout motive a en ecrire un d'ailleurs. Paix soit avec toi, mon frere.

    jud>
    il est clair que je suis souvent blase par pas mal de choses ici, mais etre impressionne est et reste encore mon lot quotidien. Tres bonne analyse cependant.

    Zgueug>
    tant de poesie me rend dur de partout, j'en ai des larmes au zg.. aux yeux.
    Je ferai de mon mieux pour prendre ta releve. La concurrence est dure ici, avec les chinois, les philippins et les russes, mais avec une arme fatale rose, il n'y pas de raison que j'echoue. Profite de ton parachute dore, cher ami, ou devrais-je dire cher maitre. Love and Pisse.

    Posté par Gojippo, 16 octobre 2008 à 03:15 | | Répondre
  • Suite

    Bon, dis donc, on attend la suite nous!^^
    Si ça intéresse quelqu'un je vais bientôt mettre en ligne le récit de mon petit séjour à Yamaguchi...autant dire le trou du cul du Japon (quoique Mie n'est pas mal dans le genre aussi).

    Posté par pchan, 08 décembre 2008 à 08:11 | | Répondre
  • Ouais c'est ça grave chan-mé !

    Tu n'as pas choisi un chemin facile, non plus : on t'as pas dit que "le Japon, tu l'aimes, tu le detestes ou tu dégages ?".

    Enfin, moi, oui.
    L'incapacité de certains gaijins a devenir encore plus manichéens que les japonais qu'on aimerais enfoncer pour ça me fascine parfois.

    Posté par senbei, 09 décembre 2008 à 14:16 | | Répondre
  • Ouais c'est ça grave chan-mé !

    Tu n'as pas choisi un chemin facile, non plus : on t'as pas dit que "le Japon, tu l'aimes, tu le detestes ou tu dégages ?".

    Enfin, moi, oui.
    L'incapacité de certains gaijins a devenir encore plus manichéens que les japonais qu'on aimerais enfoncer pour ça me fascine parfois.

    Posté par senbei, 09 décembre 2008 à 14:16 | | Répondre
  • Petit commentaire pour dire que ces descriptions idéalisés d'un pays, j'en ai rencontré au sujet de toutes les contrées possibles.

    Sur le Japon, il y a en plus l'effet manga/jv, qui donne une sur-représentation de l'âge bête...

    Posté par abdel, 18 décembre 2008 à 02:04 | | Répondre
Nouveau commentaire