28 septembre 2007

L'ecole du cul

Quand on a rien a dire d'intelligent (ou quand on veut augmenter ses stats), nous les hommes, on parle de cul. C'est donc ce que je vais faire aujourd'hui.
Pas loin de Shinjuku a ete ouvert la premiere ecole specialisee dans l'univers du film de boules, le 20 septembre dernier. Au choix, 3 types de cours selon ce qu'on veut faire : acteur, producteur et realisateur. Je savais pas qu'il fallait un diplome pour prouver qu'on savait penetrer une fille. Je vois franchement pas ce qu'ils vont apprendre aux acteurs, peut-etre comme dans les 3 freres : "Et la tu la prends, et la et la et la !"
La ou c'est encore plus drole, c'est que ca sent quand meme la grosse arnaque : 200 000 yens l'inscription. Pour 7 ou 8 cours... Et quand on voit la presentation des profs, c'est la franche rigolade.
(Photos tirees du site officiel)

president

On commence par le prisu, qui a l'air super respectable avec son chapeau Indiana Jones. En feuilletant dans sa biographie, on voit qu'il a commence comme simple assistant, avant de devenir producteur, en remplacant celui qui etait la a la base, qui s'est enfui (ca vous rappelle pas un certain Kitano ca ?). Il se tourne ensuite vers les documentaires, avant d'ouvrir un tas de societes, dans le milieu chaud, mais aussi dans celui des encheres sur le net. Il travaillerait aussi comme styliste et comme photographe freelance. Pour completer son parcours tout azymut, pourquoi pas devenir president de la premiere universite de film de boules du Japon, ca fait toujours classe dans un cv.

fushimi

On continue avec notre ami Fushimi, alias le Parrain. Il a pas eu une enfance facile, separe de sa mere a 15 ans, il vit avec une hotesse de bar a 16 ans (alors qu'elle en avait 23), puis accapare l'argent d'un tas de femmes riches en devenant hote de bar pour femmes (Number one en plus, trop la classe). Il ouvre ensuite avec tout l'argent qu'il a gagne des bars et des clubs, dont le "Shinjuku Gigolo" (ca s'invente pas), et s'interesserait maintenant au probleme de la natalite au Japon. En gros, what the fuck.

mizuki

Et voici en dernier, Mr Mizuki, qui a eu une grosse envie de chier quand on a pris sa photo. On n'en sait pas plus sur lui, juste qu'il a produit le film "Ookami no Nikki" (le journal d'un loup), un film de boules.
(Toutes les infos sur ces gens sont veridiques, cf le site)

Le plus drole dans l'histoire, c'est comment ils ont l'air vachement serieux dans leur profil, alors que ce sont des gens venant du monde de la nuit, qui sentent bon l'escroc et qui veulent se faire de la tune sur des Marc Dorcel en devenir.

Desole pour cette nouvelle pourrie, mais j'ai vraiment rien d'autre a ecrire. (ni a faire au boulto)

Posté par Gojippo à 10:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur L'ecole du cul

    Eh merde ! Si maintenant faut un diplôme en plus d'une grosse biroute pour exercer... (-_-)

    Posté par David, 28 septembre 2007 à 17:52 | | Répondre
  • Esprit de sacrifice

    Allez, je me dévoue pour les castings des futures candidates^^ (pas les moches, bien sur)

    Posté par pchan, 02 octobre 2007 à 07:48 | | Répondre
Nouveau commentaire